Viking Runecraft

Jouez à Viking Runecraft sur Tropezia Palace et recevez un un bonus de 100€

Visiter le Casino

Cette machine à sous signée Play n’ Go traite d’un thème récurrent : les Vikings. Ce n’est pas une première pour l’éditeur, mais il faut bien avouer que ce titre intitulé Viking Runecraft a été particulièrement peaufiné. Notamment en matière de fonctionnalités. C’est le principal atout de cette slot qui devrait enchanter les amateurs de belles mécaniques… car rarement un jeu en a autant été pourvu. Tellement d’ailleurs qu’on y perd un peu son latin, les premières séances de spins…

Les Vikings, ce peuple venu du froid…

D’emblée, l’ambiance est glaciale : le vent souffle, faisant virevolter de maigres flocons de neige. Nous sommes en pleine nature sauvage, au beau milieu de pics rocheux. À droite, le dieu Thor attend le poing rageur levé, marteau à la main. Les tons sont froids, dans des fondus gris bleutés, sans doute pour rappeler la rudesse du climat scandinave. Les symboles de Viking Runecraft sont au nombre de 9 : 4 objets symbolisant les 4 dieux omniprésents (le marteau, le casque, la hache et le plastron) et 5 runes.

Mais ne vous fiez pas à cette apparente simplicité, car le fonctionnement est assez particulier. Il existe ainsi plusieurs niveaux qu’il faut atteindre avant de pouvoir rejoindre le quatuor. Chaque niveau correspond à un motif (des positions dans une grille) qu’il faut terminer (le modèle étant disponible sur un petit encart en bas à droite du jeu), en réalisant des combinaisons gagnantes (placées au bon endroit, évidemment). Pour chaque niveau atteint (compagnon, membre de clan, initié viking, sang neuf viking…), le joueur est béni par la présence d’un dieu.

Sur Viking Runecraft, les dieux sont généreux

4 dieux interagissent tout au long des spins en gratifiant le joueur de leur fonctionnalité respective (ou don) : Thor, Odin, Freya et Heimdall. Ainsi, à chaque tour perdant, la fonction Don des Dieux peut aléatoirement se déclencher. En faisant apparaître différemment des wilds pour engendrer des gains supplémentaires (ces jokers créés pouvant se substituer à n’importe quel symbole) :

  • Thor, le dieu du Tonnerre, sélectionne aléatoirement entre 5 et 9 symboles pour les transformer en wilds
  • Odin, le dieu de la Sagesse, crédite 4 jokers (par groupe de 2)
  • Freya, la déesse de la Beauté, crée des wilds 4 par 4 jusqu’à l’obtention d’un gain
  • Heimdall, le dieu gardien, crée un wild par ligne (soit 7 au total)

La charge de destruction : une fonction pleine de surprises

Chaque gain contribue à augmenter, lors d’un tour, le compteur de charge de destruction. Lorsque celui-ci est intégralement chargé (= toutes les runes apparaissent en surbrillance) et que le mode avalanche prend fin, la fonction Charge de destruction s’active. Un effet est alors déclenché :

  • Furie de Fenrir = 4 diagonales de symboles choisis dans la grille sont d’abord sélectionnées, puis ensuite 2 sont supprimées et les 2 autres transformées
  • Jugement de Jörmungand = des symboles sont détruits en masse et certains sont transformés
  • Fournaise de Surt = 3 symboles s’enflamment et se propagent aléatoirement dans le voisinage, favorisant ainsi un noyau de nouveaux symboles
  • Leurre de Loki = 2 symboles sont sélectionnés et tous les symboles de la grille identiques à l’un des deux sont supprimés, puis transformés en celui restant

Ce compteur de charge peut s’activer une deuxième fois, déclenchant alors la fonction Ragnarök, qui est accompagnée d’un tour gratuit. Au programme, un multiplicateur de gain total (20 symboles = x2, 40 symboles = x3, 60 symboles = x5 et 80 symboles = x15). Cette double charge permet également d’obtenir des symboles additionnels.

Le bonus Runes du Valhalla : un petit complément de gains sympathique

Comme si cela ne suffisait pas, Viking Runecraft est doté d’un bonus complémentaire. Pendant les spins, des combinaisons de pierres runiques peuvent être récupérées (sur les lignes gagnantes, et jusqu’à 5 maximum par tour). Ces pierres permettent d’augmenter le bonus Runes du Valhalla. Lorsque le motif est terminé et qu’une combinaison de pierres a été récupérée, le jeu-bonus s’active. Il s’agit d’une roue à faire tourner. Si elle s’arrête sur une rune active (= éclairée), vous remportez le bonus accumulé. À noter que ce nombre de runes actives fluctue en fonction des symboles récupérés.

Viking Runecraft propose 15 mises prédéfinies comprises entre 0,10€ et 100€. Son taux de redistribution est de 96,7% et sa volatilité haute.

Viking Runecraft, une slot complexe aux multiples fonctionnalités

Cette machine à sous est l’une des plus abouties de Play n’ Go, tant ses fonctionnalités sont variées. Mode avalanche, grille 7×7, niveaux de difficulté à gravir, wilds à gogo, jeu-bonus, dupplication de symboles, free spins, multiplicateur de gains… il en faut, du temps, pour maîtriser toutes les options disponibles sur Viking Runecraft ! D’autant plus qu’il existe autant de fonctions que de dieux présents. L’inconvénient : difficile de cerner toutes les subtilités de cette slot en une séance de spins… Mais les amateurs devraient apprécier cette « complexité ».

Avis des Joueurs

Mot de passe oublié ?

/ Inscription