L’éditeur Betsoft met les bouchées doubles pour mettre au tapis la concurrence

Plus rien ne semble arrêter Betsoft. Plusieurs partenariats européens et internationaux, un nouveau jeu appelé “arcade slot” : l’éditeur a de l’ambition.

Tout va toujours très vite dans le secteur des jeux d’argent en ligne, y compris les petits arrangements entre amis (ou ennemis). Les accords et partenariats variés se succèdent donc sans discontinuer. Que ce soit pour faire face à la concurrence ou intégrer de nouveaux marchés régulés. Mais ces dernières semaines d’activité, un éditeur s’est particulièrement démarqué du lot : Betsoft Gaming. Plusieurs contrats avec des opérateurs d’envergure, le lancement d’un nouveau type de jeux appelé “arcade slot” (Max Quest : Wrath of Ra, une première dans le secteur)… plus rien n’arrête le fournisseur ! Le point sur son ambition dévorante.

Jackpot Fortune : grâce à Betsoft, il y a une vie après le bingo en ligne

L’éditeur maltais Betsoft a de l’ambition. Pour grignoter encore un peu plus de parts du marché mondial, il a donc signé un contrat inédit avec Gaming International BV, l’administrateur du casino en ligne Jackpot Fortune. Licencié à Curaçao, cet établissement est une référence pour les amateurs internationaux de bingo en ligne. Sa volonté d’étoffer sa ludothèque de jeux, en proposant les machines à sous d’un éditeur réputé, l’a donc poussé dans les bras de Betsoft. Qui, flairant l’opportunité, n’a pu refuser cette alléchante proposition. Sa collection Slots3 (avec ses fameux jeux mobiles ToGo) sera donc ajoutée au catalogue proposé par Jackpot Fortune.

iSoftBet : la clé pour le marché roumain et italien s’appelle Betsoft

Le fournisseur de contenu iSoftBet (qui produit aussi ses titres) souhaite proposer davantage de jeux sur Mac. Après Fazi Interactive, NoLimit City puis GoWild, c’est donc à Betsoft d’avoir droit à son offre de partenariat. Grâce à cette collaboration qui devrait s’avérer fructueuse, les plateformes de jeux sur Mac (mais aussi sur pc et sur mobile, évidemment) d’iSoftBet vont ainsi pouvoir accueillir les créations du développeur maltais. Les joueurs italiens et roumains, très friands des machines à sous Betsoft, doivent déjà se frotter les mains… Deux marchés visés par iSoftBet, qui a d’ailleurs reçu récemment son accréditation pour opérer en Roumanie (après avoir décroché sa licence en Italie).

Soft2Bet : le marché nordique s’offre Betsoft

Betsoft s’intéresse également au marché chypriote, puisqu’il vient de signer un accord avec Soft2Bet. Un éditeur de contenu (administration de casinos en ligne multi-marques + production de logiciels & jeux) basé à Chypre. Mais qui officie dans une dizaine de pays, avec plusieurs dizaines de fournisseurs. Les établissements (principalement basés en territoire nordique) administrés par Soft2Bet pourront donc très prochainement intégrer le portefeuille complet des jeux Betsoft à leur ludothèque.

Royal Spinz : le marché européen, une valeur sûre pour Betsoft

L’International, c’est bien. Néanmoins, il ne faut surtout pas négliger le marché européen, où la concurrence fait aussi rage. C’est pourquoi Betsoft Gaming vient de s’accorder un petit partenariat stratégique. Avec Royal Spinz, un casino en ligne apparu récemment dans le secteur. Cet accord va permettre à cet établissement prometteur d’intégrer à son catalogue de jeux non seulement les machines à sous de la gamme Slots3 mais également la gamme des jeux de table de l’éditeur maltais. Un contenu qui s’étoffera au gré des créations Betsoft. Car ce contrat inclut aussi l’intégration progressive (et régulière) de nouveaux titres.

Avis des Joueurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié ?

/ Inscription